Accueil Recettes Adresses Evenements Produits

vendredi 22 octobre 2010

La plus parisienne des recettes: le croque-monsieur

Incontournable et présent sur toutes les cartes des cafés parisiens, le croque-monsieur aurait été proposé pour la première fois en 1910 dans le menu d'un café , situé sur le boulevard des Capucines.

En 1919, l'écrivain Marcel Proust fait référence au sandwich dans son célèbre ouvrage "À l'ombre des jeunes filles en fleurs" : «Or, en sortant du concert, comme en revenant sur le chemin qui va vers l'hôtel, nous nous étions arrêtés, ma grand-mère et moi, pour échanger quelques mots avec Mme de Villeparisis qui nous annonçait qu'elle avait commandé pour nous à l'hôtel des "croque-monsieur" et des "œufs à la crème". »

Croque_monsieur

  

4 petites tranches de jambon
50 g de gruyère râpé
8 tranches de pain de mie
2 cuill. à s. de crème fraîche
1 pincée de noix de muscade
Sel, poivre

A l’aide d’un couteau, débarrassez les tranches de pain de mie de leurs bords. Dans un bol, mélangez le sel, le poivre, la noix de muscade et la crème fraîche. Tartinez chaque tranche avec ce mélange.

Mettez un tranche de jambon sur 4 des tranches, posez une tranche par dessus. Aplatissez bien et saupoudrez de fromage râpé.

Posez les croques sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et passez sous le grill du four 10 min.

11 commentaires:

  1. Un grand classique que nous adorons à la maison

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas l'histoire du croque-monsieur: très intéressante! Tout comme ton nouveau blog, bravo! :-) bises

    RépondreSupprimer
  3. Je ne fais jamais cette version à la crème fraîche, qui doit pourtant être excellente.
    Chez nous, c'est tout simplement deux tranches de pain de mie, jambon, gruyère, parfois de la tomate...
    Ou alors avec une couche de béchamel garnie de gruyère râpé et dorée au four.... délicieux, mais pas franchement léger

    RépondreSupprimer
  4. ce que j'aime bien, c'est qu'avec le croque monsieur, chacun a ses habitudes de fabrication!....je ne sais pas comment étaient ceux de Marcel.....

    RépondreSupprimer
  5. J'adore le croque monsieur. Je le fais "à l'ancienne", je ne l'aime pas trop avec la béchamel, donc je n'en mets pas. Comme toi, j'enlève les bords du pain de mie, une tranche de jambon blanc (acheté chez mon fromager ou boucher) et du fromage rapé.
    En revanche pour la cuisson, j'utile un vieux toaster double en inox (connu chez la grand mère de ma cousine et acheté dans une brocante....) que je pose sur une plaque electrique.
    My old school recipe ;=)

    RépondreSupprimer
  6. C'est aussi une tradition ici, pratiquement tous les dimanches soirs :)

    RépondreSupprimer
  7. miam, c'est tellement simple et bon... vive le croque !

    RépondreSupprimer
  8. Et sans béchamel ! Quand même !!!

    RépondreSupprimer
  9. merci pour l'histoire du croque!
    et pour la découverte de la crème fraiche à l’intérieur moi je les ai toujours faits nature ou avec béchamel!!!

    RépondreSupprimer
  10. simple mais tellement bon, j'adore

    RépondreSupprimer
  11. s s'en lecher les babines de ces petites bouchées
    bisous et douce journée
    Delphine

    RépondreSupprimer