Accueil Recettes Adresses Evenements Produits

dimanche 20 novembre 2011

Un mardi soir au Crillon

Il est des moments qui sont comme un retour aux sources…J’ai grandi au milieu des terrines de canard, des salmis de faisans, des grouses à la broche et des civets de lièvres….J’ai humé les effluves des daubes de sangliers et des gigues de chevreuils ! J’ai même en terre lointaine mâchonné du biltong sans sourciller !
Je viens d’un monde ou la chasse est un art, une quête, une approche ou l’animal est respecté et servi…
Et ou, plus que tout, il est cuisiné par le chasseur lui-même afin de rendre au gibier un honneur suprême, celui de l’assiette….
Autant vous dire que quand on me dit « diner gibier au Crillon » mon cœur bat et ne peut que répondre oui… Oui pour le Crillon bien sur, oui pour le gibier et surtout je ne vous le cache pas oui pour voir et pour goûter ! Parce que cuisiner le gibier c’est un art, je le répète, le fin du fin de la cuisine française et que quand cette cuisine est Grande on ne peut être que comblé !
Le gibier ne pardonne pas … dans la préparation, dans la cuisson et dans l’assiette. On ne peut le maitriser à moitié. Et surtout, il ne doit pas mourir pour rien, il lui faut respect et traitement de faveur…
Il faut tout le savoir faire de la Grande Cuisine et un petit supplément d’âme sans quoi il ne peut ni vivre dans l’assiette et encore moins révéler ses secrets…
Je n’irai pas plus loin mais mes attentes ont été non seulement comblées mais ô combien surpassées….Si je vous disais que j’ai mangé un des meilleurs perdreaux de ma vie, moelleux et rosé me croiriez vous ? Ou si je vous parlais de ce sublime lièvre à la royale fait dans les règles de l’art me ramenant à une sublime cuisine classique maitrisée et modernisée…
C’était un moment d’exception car ce n'est pas souvent qu'il est possible de déguster un tel repas au milieu des cuisines… The ultimate « Gibier » ! Mille (et mille et mille encore !) merci à Christopher Hache, Amandine Chaignot et toutes les équipes du Crillon ainsi qu'Elodie pour ce diner d’exception….
Il me tarde de revenir…








Mille mercis à Stéphane pour les photos et la vidéo


10 commentaires:

  1. etait-ce le même diner que celui raconté ici : http://www.yawye.fr/oui-chef/diner-dans-les-cuisines-du-crillon/?

    RépondreSupprimer
  2. Ca aussi ça doit être un souvenir de dingue !

    RépondreSupprimer
  3. Superbe en effet! Et exceptionnel aussi, ce n'est pas tous les soirs qu'on dine dans des cuisines ;-)

    RépondreSupprimer
  4. il vaut mieux se faire inviter et diner en cuisine, parce qu'en salle, ce n'est pas aussi magique
    http://chrisoscope.com/2011/11/29/les-ambassadeurs-a-lhotel-de-crillon-plus-cher-moins-bien/

    RépondreSupprimer
  5. Chacun sa vision des choses... Je ne partage pas la vôtre en l'espèce...

    RépondreSupprimer
  6. Avez-vous tenté de déjeuner Aux Ambassadeurs "comme tout le monde"?
    Je conçois tout à fait qu'à l'issue d'un repas presse (ou assimilé) tous les invités repartent conquis (le contraire serait inquiétant), mais un écart aussi important entre les conditions idéales pour le chef et son équipe, et des conditions ordinaires, un mardi au déjeuner, me laissent sans voix.
    Quid des tarifs? Vous trouvez que le Crillon est bon marché et que le rapport qualité prix est intéressant?

    RépondreSupprimer
  7. Je n'ai pas envie de rentrer dans une polémique sans fin et fort peu constructive ... Vous avez votre avis et j'ai le mien. Pour répondre à votre question, oui je suis déjà allée au Crillon "comme tout le monde"! 98% des fois, je suis une cliente comme une autre qui réserve et paie ses additions. Bon marché certes non, mais si vous souhaitez du "bon marché" vous n'allez pas dans ce type d'établissement. Quand au prix des plats, il m'a paru en adéquation avec la cuisine et le service...

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce partage, j'en salive...

    RépondreSupprimer
  9. La prochaine fois, pensez à moi, chère Adèle !!! :))

    RépondreSupprimer